• +221 33 823 71 78
  • info@upec-2018.org

Category ArchiveInfos UPEC

[L’engagement n’est pas un crime]

Nous partageons avec vous ces mots de notre ami Carbone Béni, membre du Mouvement FILIMBI, en prison depuis bientôt un an.
Il se prononce ici devant le juge de Kabila, mais il s’adresse à la jeunesse africaine toute entière.

 

Hits: 46

Partager aussi sur Whatsapp

Déclaration de Afrikki sur la situation politique en RDC

Les mouvements citoyens africains réunis au sein de la plateforme Panafricaine AFRIKKI ont pris acte de la non-candidature du président Joseph Kabila aux prochaines élections en République Démocratique du Congo (RDC), conformément à la Constitution de ce pays qui lui interdit de briguer un troisième mandat. C’est une victoire, fragile certes, mais d’une grande portée symbolique pour le Peuple Congolais, qui a fait preuve, depuis 2015, d’une grande détermination et consenti d’énormes sacrifices en s’opposant aux nombreuses tentatives du dictateur Kabila de modifier la Constitution et à ses manœuvres de reporter continuellement les élections, pour se maintenir au pouvoir.

Les mouvements citoyens de la jeunesse Congolaise ont joué et continueront de jouer un rôle central dans la mobilisation pour la libération de la RDC et du continent Africain en général. Sentinelles et boucliers de la démocratie, les mouvements citoyens l’ont été au péril de leur liberté et parfois de leur vie.

AFRIKKI rend hommage à tous les martyrs de la lutte pour la préservation de la Constitution Congolaise. Parmi eux, Luc Nkulula et Rossy Mukendi et tant d’autres qui ont donné de leur sang pour écrire les nouvelles pages de l’histoire d’un Congo et d’une Afrique qui refusent de continuer à subir la loi de dictateurs sans scrupules et leurs maîtres quels qu’ils soient. Nous rendons également hommage à ceux qui, nombreux encore, sont détenus dans les geôles de Kabila pour avoir exprimé leur attachement à la Constitution.

La non-candidature de Joseph Kabila ne suffit absolument pas à garantir que les élections annoncées pour le 23 décembre 2018 seront libres, inclusives, transparentes, et paisibles. Le processus électoral en cours a tout l’air d’une parodie destinée à « blanchir » le coup de force de Kabila et d’y donner un semblant de légitimité, après que le peuple Congolais ait contré tous ses autres plans. Outre un climat politique extrêmement répressif et une situation sécuritaire et humanitaire désastreuse, Joseph Kabila contrôle totalement la Commission électorale chargée d’organiser les élections, la Cour constitutionnelle et les autres juridictions censées trancher les litiges électoraux, les forces de défense et de sécurité, le parlement, les administrations publiques et le Trésor public. Des machines à voter ne garantissant pas l’intégrité pourraient être utilisées pour fabriquer les résultats à sa convenance, tandis que le fichier électoral comporte encore quelque 6 millions d’électeurs fictifs! En outre, le régime refuse catégoriquement de libérer les prisonniers politiques, parmi lesquels des activistes des mouvements citoyens, et il empêche les exilés politiques de revenir, y compris des potentiels candidats. Enfin, le régime Kabila continue de refuser tout appui financier ou logistique ainsi que toute observation indépendante du processus, pour s’assurer de tenir les regards extérieurs à l’écart pendant qu’il réalise son tour de force.

Les mouvements citoyens africains réunis dans la plateforme Panafricaine AFRIKKI encouragent le peuple congolais à poursuivre le combat d’alternance afin de parvenir à de vraies élections, où le peuple Congolais pourra véritablement choisir ses futurs dirigeants et sa destinée. AFRIKKI lance un vibrant appel aux organisations régionales, à l’Union Africaine et à toute la communauté internationale à ne pas cautionner la parodie électorale que prépare Joseph Kabila, mais plutôt à soutenir le Peuple Congolais dans sa quête légitime d’élections véritablement libres et démocratiques, gage de la paix et de la stabilité futures de la RDC et de toute l’Afrique centrale. Pour leur part, les mouvements citoyens Africains réunis dans AFRIKKI resteront solidaires de leurs frères et sœurs de la RDC jusqu’à la victoire finale.

Afrique, le 12 Août 2018.


Fred Bauma
T: +243971422656
tter: @fredbauma90

Fred Bauma
T: +243971422656
tter: @fredbauma90

Hits: 70

Partager aussi sur Whatsapp