• +221 33 823 71 78
  • info@upec-2018.org

Jeunes et forts (Cameroun)

Jeunes et forts (Cameroun)

Fondé en 2012 par deux artistes engagés[1], Jean Louis MOUSSINGA et Gaston-Philippe ABE ABE aka Général VALSERO (rappeur), JEUNE & FORT est un mouvement citoyen (Organisation de la Société Civile) à but non lucratif régi par la législation camerounaise sur les associations[2]. L’organisation œuvre en milieu urbain et péri-urbain sur quatre (04) axes : (1) le changement des mentalités et des comportements ; (2) la transformation citoyenne durable de la société ; (3) l’amélioration des conditions de vie des populations ; (4) la participation et l’implication concrète des jeunes (14-35 ans) dans la rénovation sociétale.

L’idée est née d’une conviction ; partout dans le monde et ce depuis la nuit des temps, la jeunesse a toujours été la ressource essentielle pour l’innovation sociale. Les études démontrent que l’Afrique a désormais la population la plus jeune du monde (environ 60% de la population). Ces jeunes vivent dans leur très grande majorité en milieu urbain et péri-urbain. Ils sont pour la plupart instruits, actifs et créatifs. Objectivement mise à contribution, cette vitalité est un indispensable levier du développement local intelligent et responsable.

JEUNE & FORT déploie un concept de médiation socioculturelle inédit articulé autour de l’Engineering for Social Change et de l’Entertainment ludo-éducatif[3]. Dès son lancement, le Mouvement a su bénéficier du soutien et de l’appui de divers partenariats d’excellence (artistes, acteurs non étatiques, organisations de la société civile, intellectuels, hommes de média, établissements scolaires et universitaires, opérateurs économiques, autorités administratives et traditionnelles…)

L’Association bénéficie désormais, à travers l’Instrument Européen pour la Démocratie et de Droits de l’Homme (IEDDH), d’un appui de la Délégation de l’Union Européenne au Cameroun pour la réalisation de Bâtir Autrement Demain… Pour les trois (03) prochaines années (2016-2019), ce programme ambitionne de développer une dynamique urbaine innovante en terme de conscientisation et de responsabilisation des jeunes et de faire des localités urbaine et péri-urbaines pilotes (Cité-Sic à Douala, Elig-Edzoa à Yaoundé, Moliko à Buea et Yelwa à Garoua), de véritables laboratoires de transformation et d’innovation sociétale.

___

[1] Acteur du monde des arts et de la culture portant avec conviction un engagement et défendant une responsabilité certaine en assumant et prenant publiquement et clairement position au sujet de toute problématique citoyenne et sociétale.
[2] Loi 19 décembre 1990
[3] Mobilisation socioculturelle citoyenne annexe et connexe à l’art, à la culture et à l’entreprenariat citoyen responsable


Hits: 76

Partager aussi sur Whatsapp
auteur

Laissez votre message